Dans quels cas peut-on déduire les intérêts d’emprunt ?

Notre métier ? Votre comptabilité

Savez-vous qu’il est possible de déduire de vos revenus fonciers, les intérêts à payer pour les emprunts qui sont destinés à acheter ou à conserver un bien immobilier ?

Cette déduction des intérêts d’emprunts prend en compte les intérêts eux même et aussi les frais de dossier et les frais hypothécaires. Cette investigation n’est possible que dans les cas d’achat, de construction, de rénovation ou encore de réparation d’une propriété immobilière locative.

Elle peut aussi concerner une commission d’engagement, un agio, une taxe ou une prime d’assurance qui garantit un remboursement en cas de décès, de perte d’emploi ou d’invalidité de la personne.

Dans quels cas peut-on déduire les intérêts d'emprunt ?